À partir de quel âge confier des tâches ménagères à mes enfants ?

Tâches souvent ingrates mais nécessaires, le ménage, la vaisselle ou le repassage, font partie du quotidien de tous les ménages. Celles-ci sont cependant perçues différemment par les enfants et les plus jeunes en fonction de leur âge. Certaines tâches ménagères peuvent en effet s’avérer ludiques pour les tout-petits et servent à renforcer les liens familiaux. Les parents ont ainsi tout intérêt à faire participer le plus tôt possible leurs enfants à ces tâches, tout en tenant compte évidemment de l’âge de leurs bambins.

Des tâches ménagères ludiques mais utiles

De nombreux parents pensent, à tort, que toutes les tâches ménagères sont réservées aux adultes. En pensant effectuer ces corvées eux-mêmes pour gagner du temps et de l’efficacité, certains parents excluent leurs enfants. Ces derniers peuvent se sentir en-dehors de la vie familiale et aimeraient bien apporter leur contribution à l’organisation de la maison. Même si de nombreuses besognes sont jugées contraignantes par les adultes du fait de leur répétition et qu’elles sont chronophages, pourquoi ne pas proposer aux plus jeunes de participer. Cette proposition peut être vécue par les plus petits comme une source de confiance et de fierté.

À partir de l’âge de 5 ans, les parents peuvent ainsi requérir les services et la participation de leur chérubin. Au début proposez à votre enfant des tâches simples et adaptées à son âge et à sa petite taille. Si mettre la table dépend avant tout de la configuration de la cuisine ou de la salle à manger, l’enfant peut aider à débarrasser les couverts, plier les serviettes, ramasser les miettes ou encore mettre le linge sale dans le panier. À cet âge, il est en effet gratifiant de « faire comme les grands » et de montrer qu’on se sent utile et important.

L’apprentissage des valeurs par l’enfant

Ces tâches ménagères sont aussi l’occasion pour les plus jeunes de se valoriser, de prendre confiance en soi et d’apprendre la vie en société. Les valeurs sont aussi inculquées très tôt, à l’instar de l’égalité entre les hommes et les femmes. C’est aussi aux parents de montrer l’exemple en apprenant à leur enfant que papa et maman participent à égalité aux tâches de la maison. N’oubliez pas que les plus jeunes veulent avant tout copier les gestes de leurs parents. Par mimétisme et par jeu, ces tâches ménagères doivent avant tout rester ludiques. Il ne s’agit pas en effet d’astreindre son enfant et de l’obliger à participer, mais de lui proposer et de lui suggérer. En transformant les corvées en amusement, l’enfant intègre plus naturellement que les tâches ménagères sont le lot quotidien de toute la maison.

Après l’âge de 5 ans et quand il est en âge de sortir tout seul dans la rue, celui-ci peut participer aux commissions. Après cela et quand il sait lire et écrire, il peut faire les courses tout seul avec une liste d’achats à effectuer. Sans le surcharger de tâches contraignantes, l’enfant peut aussi manier l’aspirateur et effectuer des opérations plus compliquées. En fonction de son âge et en le félicitant à chaque tâche effectuée, les parents participent à l’éducation civique et citoyenne de leur enfant.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *