Pourquoi utiliser l’alpaga pour vos tricots ?

Tous les passionnés de tricot ont un jour rencontré de la laine alpaga. Connue pour son extrême douceur, c’est aussi une laine totalement naturelle et très chaude. Choisir et utiliser ce type de laine présente de très nombreux avantages que l’on souhaite tricoter un pull, une écharpe ou une couverture pour bébé.

 

L’alpage, c’est quoi?

 

Le vrai alpaga est une laine animale issue de l’alpaga, un cousin du lama et de la vigogne. Cet animal vit en Amérique du Sud et on en trouve principalement au Pérou.

 

Tout comme le mouton en Europe, l’alpaga a été utilisé depuis de très nombreux siècles pour sa toison particulièrement souple, fine et agréable. Le diamètre moyen de la fibre d’alpaga est de 20 micromètres en moyenne. Pour le mouton, le diamètre moyen est de 50 micromètres.

 

Ce fil est considéré comme une laine haut de gamme. Il est vrai que sa production reste réduite, autour de 4000 tonnes. Par comparaison, on produit 500000 tonnes de laine de mouton par an. Chaque animal produit autour de 2,5 kg de laine. La laine des jeunes alpagas est la plus douce. Il existe en fait deux types d’alpaga. Le Huacaya qui présente une toison frisée uniforme, dense et douce et le Suri qui a des poils longs, plus fins et particulièrement soyeux.

 

Ce fil est considéré comme une matière luxueuse, au même titre que le cachemire.

 

 

Les avantages à utiliser de l’alpaga

 

Déjà utilisée par les Incas, cette laine a été surnommée « laine des dieux ». Lors du règne inca, la laine avait une valeur supérieure à celle de l’or. Et cela sans aucun doute grâce à ses nombreuses qualités.

 

L’aspect de l’alpaga est soyeux. La laine ressemble à du mohair. La douceur de la fibre naturelle se voit immédiatement. Un pull tricoté en alpaga semble souple et tout doux. La laine possède également des propriétés thermorégulatrices. Très chaude en hiver, elle pourra aussi vous accompagner au printemps puisqu’elle permet de ne pas ressentir la chaleur extérieure. Elle sera donc parfaite lorsque les matinées sont fraiches et que le reste de la journée est plus chaud. Elle s’adapte au mieux et sera un allié de taille pour affronter les grands froids avec élégance.

 

Très légère, elle convient aux jeunes enfants pour leur offrir une couverture qui les protégera au mieux sans les « écraser ». Vous pouvez également tricoter un joli petit poncho (il en existe sous forme de kit tricot), et pouvez également vous faire plaisir avec un superbe gilet ou un pull très raffiné.

 

L’alpaga est également élastique et hygroscopique. Il absorbe l’humidité de l’air et offre plus de confort. Dépourvu de lanoline (graisse de la laine ou suint), l’alpaga est plus souple et reste une laine parfaite pour les personnes allergiques ou ayant une peau délicate et sensible (comme les bébés). Cette laine ne pique pas.

 

Même si elle est très fine, elle ne se déforme pas. Même après de nombreuses utilisations.

 

Cette laine présente un autre avantage : elle embellit avec le temps si elle est bien entretenue. Cette laine se lave de préférence à la main dans de l’eau froide. Vous pouvez utiliser une lessive spéciale laine ou un shampooing doux. Votre lainage devra être séché à plat après un essorage tout doux. Le repassage n’est pas utile. C’est un gain de temps.

 

On utilise généralement des aiguilles 4 pour tricoter l’alpaga. Les couleurs sobres comme l’écru, le marron ou le beige sont les plus en vogue pour cette laine mais le blanc est aussi une teinte très recherchée. Pour tricoter un joli pull à vos enfants, l’alpaga est également disponible dans d’autres teintes comme de beaux pastels ou des couleurs plus soutenues.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *